Rechercher
  • Marie Kacouchia

5 conseils pour cultiver la pensée positive au quotidien !


Au cours de la vie, nous rencontrons tous des difficultés. Des moments qui nous semblent insurmontables et où les émotions peuvent nous submerger.


La situation actuelle de confinement en est un bon exemple. La solitude, le stress, la peur de la contamination, l’incertitude quant à l’avenir sont autant de raisons de brouiller du noir et cela est tout simplement humain.


Mais rappelons-nous que nous sommes les acteurs de nos vies et que la pensée dessine les contours de notre réalité. Cultiver un état d’esprit positif permet non seulement de prendre du recul sur les événements que nous vivons et de ne plus les subir.


On dit aussi que "le positif attire le positif "et cela est l’un des piliers du bonheur.


Dans cet article, nous vous disons comment l’appliquer au quotidien !



Qu’est-ce que la pensée positive ?


La pensée positive est une attitude de pensée qui vise à se concentrer sur le bon côté des choses. La pensée positive pousse à l’optimisme.


Adopter la pensée positive n’est pas une solution miracle qui chasse les épreuves. Par contre, elle aide à surpasser les moments sombres et à tirer le meilleur de chaque situation.


Que gagne-t-on à la cultiver ?


L’être humain a parfois tendance à se focaliser d’avantage sur ce qui est négatif ou ce qui lui semble dangereux. C’est là une réaction instinctive pour sa survie.


La pensée positive aide alors à relativiser et à trouver dans ces moments, une part lumineuse.

De plus la pensée positive permet de retrouver de l’estime de soi, de la confiance et attire donc le succès.


Peut-être s’agit-il d’un effet placebo mais quoi qu’il en soit, cela met en action là où la négativité nous enferme dans une forme de sidération et d’apathie.


Comment la pratiquer au quotidien ?


Nous l’avons, voir le positif en toutes choses n’est pas chose facile. Cela demande réellement de s’y entraîner au quotidien et de se créer de nouvelles habitudes simples :


1) Être reconnaissant.e.


Chaque soir, avant de vous coucher, faites la liste des choses positives qui vous sont arrivées dans la journée. Celles-ci peuvent être importantes et évidentes. Parfois, il faut faire un plus grand effort pour trouver. Et justement, cet exercice permet de prendre du recul sur une journée a priori négative pour en tirer du positif.


Ce qui est positif peut résider dans des choses insignifiantes comme le beau temps, un repas savoureux ou un geste bienveillant. Gardez l’esprit ouvert !


2) Être altruiste


Faire du bien aux autres, c’est se le faire à soi-même. La pensée positive demande de l’ouverture à l’autre et de bienveillance. Partager le bonheur autour de vous pour en recevoir d’avantage et créer un environnement propice à la progression. Dans tous les cas, les autres réagiront en miroir en fonction de vos propres actions.


3) Être optimiste


L’optimisme est l’attitude de celui ou celle qui voit en toute chose du potentiel. Avec les autres, comme avec vous-même, soyez encourageant.e.


Choisir l’espoir au pessimisme ouvre des opportunités dans un cercle vertueux. Cela permet d’avancer et donne de plus grandes chances de réussite.


4) Changer sa façon de (se) parler


Dans des moments difficiles, la tentation est grande de se plaindre en continue. Cela permet en quelque sorte, d’exprimer son impuissance.


Pourtant, notre façon de parler a un très grand impact sur nous et sur notre environnement. Il est donc essentiel d’adopter en permanence un langage positif et bienveillant. Et cela commence par se parler à soi-même, quotidiennement.


Devant un miroir ou avant de sortir de chez vous, répétez avec conviction des phrases comme :

  • Je suis fort.e, je peux y arriver

  • Je suis capable de le faire

  • Je crois en moi

  • Je suis digne de respect et je mérite d’être aimé.e

  • Aujourd'hui sera une belle journée


Cela s’appelle de l’autosuggestion et cela a pour effet de conditionner ou “reprogrammer” votre cerveau d’une façon positive.


4) Accepter les situations inconfortables


Il faut cultiver le détachement et voir les difficultés comme des opportunités pour croître. Les difficultés nous poussent à sortir de notre zone de confort et à questionner nos habitudes. Il faut alors se demander quelle leçon peut en être tirée et accueillir le changement.


5) Faites ce que vous aimez


Danser, rire, cuisiner, chanter, lire, peindre, marcher… Essayez chaque jour de faire une chose que vous aimez. A contrario, quand cela est possible, coupez-vous de ce qui vous angoisse ou vous déprime.


Les réseaux sociaux et les informations peuvent par exemple être une source de stress à consommer avec modération.


En résumé, apprenez à faire de votre bien-être mental (et physique), une priorité !

0 commentaire

Ces conseils sont destinés à améliorer votre bien-être au quotidien et en aucun cas, ne remplacent un suivi médical. Ces suggestions ne doivent jamais inciter le lecteur à soustraire ou arrêter un traitement médical en cours. Ils ne sont pas adaptés aux femmes enceintes, allaitantes, aux nourrissons ou enfants ainsi qu’à toute personne présentant des troubles de santé.

  • Black Instagram Icon
  • Black Facebook Icon
  • Noir LinkedIn Icône

Des questions ? Ecrivez-nous à hello@cuure.co