Rechercher
  • Marie Kacouchia

Comment profiter des repas de fête sans mettre son corps à rude épreuve...

Qui dit fêtes de fin d’année dit cadeaux, retrouvailles et bien souvent repas nombreux et riches. La commensalité est à l’honneur et l’on profite de mets tous les plus alléchants les uns que les autres. Une façon de célébrer la vie et le plaisir d’être ensemble.


Mais ces joyeuses rencontres peuvent parfois se transformer en chemins de croix. Nous mangeons parfois vite et souvent excessivement, au point de nous rendre malades.


Cette année, pour ne pas gâcher votre plaisir, nous vous proposons d’aborder les repas de fêtes différemment.


Grâce au Mindful Eating, apprenez à réellement profiter du moment sans mettre votre corps à rude épreuve !


Alain Facchin, l’un des spécialistes français de la Mindfulness nous explique…



Pour commencer, pourriez-vous svp nous expliquer ce qu’est le Mindful Eating ?


Le Mindful Eating repose sur le maintien du lien entre le corps et l’esprit au moment des repas. De la sorte, s’alimenter ne tient plus de l’automatisme mais réellement d’un choix.


Nous nous accordons du temps, mettons nos sens en éveil et pouvons aussi mieux percevoir nos automatismes et nos motivations (stress, anxiété, angoisse) en matière d'alimentation.


Quels sont les avantages de cette pratique ?


Grâce au Mindful Eating, nous prenons conscience de ce que nous mangeons, de toute la chaîne de valeur qui y est associée et naturellement nous devenons plus exigeants : qui a produit ces aliments? Comment ont-il été conditionnés, transportés ?


Cela modifie notre rapport à l’alimentation et de fait nous rend plus libres. Lorsque nous mangeons, nous ne le faisons plus par automatisme mais plutôt par choix.

Enfin, prendre le temps lorsque l’on mange a nécessairement un impact positif sur notre santé. Nous mangeons moins et mieux et nous nous écoutons d’avantage.


Comment le pratiquer au quotidien ?


Un exercice très simple consiste à reposer ses couverts après chaque bouchée par exemple pour mieux apprécier ce que l’on mange et prendre le temps. Notez que le sentiment de satiété peut mettre du temps à arriver. Il se passe environ un quart d’heure avant que le corps envoie le signal de satiété au cerveau.


Au quotidien, il est aussi important de se concentrer sur ce que l’on fait et d’être à l’écoute de son corps. Pour cela, il est préférable de manger en conscience et en présence sans se laisser distraire par la télévision par exemple.


Quand j’avale, je reste à l’écoute de la sensation, de ces aliments qui traversent mon corps.


Lors d’un repas de fête, je vous invite à manger en pleine conscience et à être curieux.

Laissez vos pensées et vos sens vagabonder. Cultivez l’étonnement face à ces aliments que l’on consomme sans plus d’attention.


Avez-vous des conseils pour aborder différemment les repas de fêtes ?


Soyez davantage dans l’observation de qui se trouve dans les différents plats. Émerveillez-vous des couleurs et des présentations de ces plats de fêtes qui sont exceptionnels.

Observez ce que vous ressentez sur le plan émotionnel et partagez-le pourquoi pas avec les autres convives.


Puis, mangez en essayant de déguster véritablement chaque bouchée. Mâchez le plus lentement possible.


Démarrer chaque plat de cette façon là peut complètement changer le regard que l’on porte sur les aliments que l’on ingère.


Avez-vous des conseils pour mieux appréhender la sensation de faim ?


Durant les fêtes, il peut nous arriver de nous oublier et de manger plus que de raison. Pour mieux appréhender sa sensation de faim, il faut revenir au corps.


Vous pouvez vous poser les questions suivantes : qu’est-ce que je ressens ? Comment je peux décrire la sensation qui m’apparaît être la sensation de faim ? 
Répondez à ces questions avec beaucoup de détails car les réponses qui viennent vont créer de l’espace et vous offrir une meilleure visibilité pour prendre une décision en pleine conscience.



Ainsi vous passerez d’un mode automatique où l’on ne fait que réagir à ses sensations, où l’on subit finalement, à un choix véritable.


Ce qu’il faut donc retenir pour vivre différemment les repas de fêtes :


  • Prenez le temps de manger

  • Evitez les distractions

  • Soyez à l’écoute de vos sensations pour vous arrêter à temps

  • Soyez curieux et cultivez l’étonnement


0 commentaire

Ces conseils sont destinés à améliorer votre bien-être au quotidien et en aucun cas, ne remplacent un suivi médical. Ces suggestions ne doivent jamais inciter le lecteur à soustraire ou arrêter un traitement médical en cours. Ils ne sont pas adaptés aux femmes enceintes, allaitantes, aux nourrissons ou enfants ainsi qu’à toute personne présentant des troubles de santé.

  • Black Instagram Icon
  • Black Facebook Icon
  • Noir LinkedIn Icône

Des questions ? Ecrivez-nous à hello@cuure.co