Rechercher
  • Laura Robelin

Pourquoi et comment faire une détox digitale ?

Aujourd'hui, nous entendons souvent parler de détox ou de cure détox, que ce soit des cures par monodiète, des cures de jus..., qui ont pour but de purifier et régénérer notre corps. Mais savez vous qu’il est également bon de « détoxifier » notre cerveau ? Je vous vois déjà vous demander « d'accord, mais comment détoxifie t-on un cerveau !? ». Et bien c'est simple, en réalisant une détox digitale, qui consiste à éliminer tous les écrans pendant une certaine durée !



Nous faisons face au quotidien à un flot important et continu d’informations de tous types et de toutes formes. A cela, s'ajoute le temps passé sur les écrans et l’hyperconnexion. Notre cerveau est ainsi sursollicité en permanence.


Sommaire :

  • Quelques chiffres

  • Les effets néfastes de l'addiction aux écrans et aux smartphones

  • Comment réussir sa détox digitale ?

  • Les bienfaits d'une détox digitale

  • Témoignage

Quelques chiffres

Nous, Français, passons en moyenne 3h42 devant la télévision et 3h14 sur nos téléphones, tablettes ou ordinateurs. Nous consultons nos smartphones environ 26.6 fois par jour et cela peut monter jusqu’à 50 fois par jour pour les 18-24 ans. 6 Français sur 10 se rendent chaque jour sur les réseaux sociaux. Ces derniers représentent 32% du temps passé sur les écrans. Parmi les réseaux sociaux les plus consultés, nous retrouvons : Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp.

Autre consommateur important de temps sur internet : les vidéos. YouTube affiche 46 millions de visiteurs uniques mensuels. Viennent ensuite Netflix, AlloCiné et et MyTF1. En revanche, le temps passé sur les sites d'informations et de presse est très faible, seulement 2 minutes et 8 secondes par jour pour l'ensemble des Français.

Les effets néfastes de l'addiction aux écrans et aux smartphones

Je suis certaine que vous vous reconnaîtrez dans un moins l'une des situations suivantes : vous regardez votre téléphone toutes les 10 minutes, vous vérifiez vos mails ou vos messages dans l'attente d'en recevoir un, vous avez l'impression d'avoir entendu la sonnerie de votre téléphone alors que vous n'avez ni appel ni message, vous êtes incapable de rester concentré sur un livre ou une discussion plus de 15 minutes sans consulter votre téléphone, vous vous sentez angoissé.e quand vous n'avez pas votre téléphone ou qu’il n'a plus de batterie, vous avez du mal a vous endormir, les yeux fixés sur votre téléphone, alors que vous êtes fatigué.e ?

Toutes ces situations peuvent faire sourire mais à l'heure actuelle, certains professionnels de santé parlent d'addiction comportementale pouvant avoir de réelles conséquences néfastes sur notre santé. On retrouve, parmi ces conséquences, des troubles de la concentration, des troubles du sommeil, de l’anxiété, du stress et même de la dépression. La dépendance aux écrans peut également avoir de terribles effets chez les plus jeunes, surtout avec les réseaux sociaux, comme la frustration, la baisse de l'estime de soi, des troubles du comportement alimentaire...

Si vous avez l'impression de vous reconnaître dans une ou plusieurs des situations citées précédemment, peut être devriez vous envisager de commencer une détox digitale ?


Comment réussir sa détox digitale ?

Voici quelques conseils pour entreprendre et réussir sa détox digitale au mieux :

1. Faire le point

Posez vous les bonnes questions et soyez honnête avec vous-même. Quelle est votre relation avec votre téléphone ? Avez-vous vraiment envie de vous lancer dans une détox digitale ? Est-ce le bon moment pour vous ? Avant de commencer, il vous faudra prendre conscience de votre dépendance et, croyez-moi, ce n'est pas chose facile ! Si vous vous endormez avec votre téléphone, si vous ne pouvez pas vous en passez, s’il est « greffé » à votre main ou s’il génère de l'angoisse chez vous, alors il est peut être temps pour vous et votre cerveau de couper un peu...

2. Choisir le bon moment

Rien ne sert de vouloir commencer grand ! Commencez par un soir à la maison ou une journée en weekend par exemple. Ne vous lancez pas immédiatement dans une détox digitale de plusieurs semaines, vous risqueriez de ne pas tenir et de ressentir de la frustration. Les vacances sont une période plutôt propice à la détox digitale. Profitez du changement d'environnement pour couper avec votre téléphone.

3. Faire du tri

Supprimez quelques applications et réseaux sociaux, notamment ceux qui vous prennent le plus de temps. Cela vous aidera à laisser plus facilement votre téléphone de côté. Ne vous inquiétez pas, cela est temporaire, vous pourrez réinstaller vos applications à la fin de votre détox sans perdre aucune données. Et si vraiment vous ne souhaitez pas désinstaller vos applications, déconnectez vous (réellement) en n’oubliant pas de garder vos mots de passe pour vous reconnecter !

4. Couper les alertes, les notifications et les sonneries

Coupez toutes les alertes et notifications. Vous ne serez ainsi pas tenté d'aller jeter un coup d'œil à la moindre notification affichée et cela vous aidera également a ne pas vous ruer sur votre téléphone à la première sonnerie !

5. Ruser et brouiller son cerveau

Lorsque vous consultez votre téléphone, vous le faites parfois de façon automatique et inconsciente. Vos doigts savent où aller pour ouvrir telle ou telle application. Ainsi, pour brouiller votre cerveau et éviter ces gestes automatiques, changez vos icônes de place.

6. Prévenir son entourage

Afin d’éviter une crise d'angoisse à votre mère et que la gendarmerie ne débarque chez vous, prévenez votre entourage que vous allez réaliser une détox digitale et, de ce fait, prendre vos distances avec votre téléphone. Cela vous évitera de nombreux appels ou messages vous demandant « Où es tu ? », « Que fais tu ? Pourquoi tu ne me réponds pas ? » ou encore « Nous sommes sans nouvelles de toi, nous sommes inquiets » ! Et qui sait, peut être aurez vous des encouragements de leur part ?

7. Programmer

Pour commencer, la veille de votre détox digitale, pensez à ranger hors de votre vue tous vos appareils électroniques (ordinateur, tablette...). Il est beaucoup plus facile d'y résister lorsqu'ils ne sont pas sous nos yeux ! Ensuite, concoctez vous un petit programme. Organisez vous des activités et redécouvrez des choses que vous ne preniez plus le temps de faire ! Méditez, lisez, cuisinez, bricolez ou faites du sport. Cela évitera que votre période de détox ne vous paraisse trop longue !

8. Faire preuve d'autodiscipline

Pour réussir votre détox digitale, il est indispensable que vous fassiez preuve d'autodiscipline. Si vous désirez quand même garder votre téléphone à proximité, il est nécessaire de déconnecter vos applications et de couper vos sonneries et notifications. Pour éviter d’être tenté.e, astreignez vous à laisser votre téléphone pendant certaines plages horaires, par exemple lors d'une promenade en nature ou d'une sortie en famille. Laissez votre téléphone à la maison.

9. Oser se faire aider

Comme il l'a été mentionné plus haut, prévenez votre entourage. Les membres de votre famille et vos amis pourront ainsi vous aider à ne pas craquer et ne vous solliciteront pas (ou moins) via le téléphone. Il existe aussi des applications qui peuvent vous aider dans votre détox digitale.

  • - Moment : c'est une application qui permet de mesurer son addiction au smartphone et d'en réduire l'utilisation. L'application, qui tourne en arrière plan, enregistre le temps total passé sur le téléphone chaque jour ainsi que le lieu où le téléphone a été utilisé. Elle permet également de mesurer le temps passé sur chaque application. Sur iPhone, il existe déjà une fonction appelée Temps d’écran qui vous donnera votre temps moyen quotidien et les applications les plus utilisees.

  • - Space : elle va jouer le rôle de contrôle parental pour adulte. Elle vous indiquera le nombre d'heures passées par application et votre temps de déconnexion. Elle bloquera vos notifications et assombries votre écran pour vous inviter à lever le nez.

  • - Forest : peut être la plus ludique. Le concept ? Planter une graine virtuelle et commencer a se concentrer. Dès lors que vous avez semé votre graine, l'application va activer un chronomètre. Votre graine va se développer jusqu’à devenir un arbre... seulement si vous ne quittez pas l'appli pour aller vérifier vos messages, mails ou réseaux sociaux.

Il en existe beaucoup d'autres qui vous plairont peut être davantage. A vous de faire votre choix !

Les bienfaits d'une détox digitale

Les bienfaits d'une détox digitale sont multiples. Outre, le temps gagné pour faire d'autres choses, vous vous sentirez plus en forme et avec plus d’énergie. Vous retrouverez un sommeil de qualité et dormirez plus longtemps. La détox digitale vous permettra également d’éliminer un certains nombres de tensions, qu'elles soient psychologiques et/ou musculaires (on a tendance à se tenir un peu affaissé quand on est sur notre téléphone, ce qui créé des tensions dans le haut du dos). Vous retrouverez une meilleure concentration et serez en capacité de faire plus d’activités épanouissantes. Et surtout, vous saurez apprécier le moment présent !

Témoignage

Aurélie, 26 ans, interne en pharmacie

« J'ai souhaité faire une détox digitale en 2019 car j'avais remarqué que je passais beaucoup trop de temps sur les réseaux sociaux, plus de 4 heures par jour, et je trouvais que ce temps perdu pouvait être utilisé à d'autres choses qui me permettraient d’évoluer. J'avais besoin de me recentrer sur moi-même, je me sentais perdue, sous pression, à la fois au sport, au boulot projet perso, mon physique, le fait de ne pas pouvoir faire autant de sport que les autres, etc... Je suis partie en vacances et je me suis dit que c’était l’occasion rêvée, pendant ces deux semaines, de couper les données mobiles liées aux réseaux sociaux et j'avais juste dit à mes parents de me contacter par message ou FaceTime si besoin. Ça a duré deux semaines. C’était hyper dur les premiers jours, réellement. Je prenais mon téléphone toutes les 5 minutes pour voir si j'avais pas une notification, un message... Je me suis dit que c’était fou d'agir autant comme une toxicomane... Au bout d'une semaine ça allait mieux, la deuxième semaine de vacances était géniale. Je ne pensais même plus a mon téléphone, je vivais complètement mes vacances !

Aujourd’hui, je fais une détox digitale tous les soirs quand je rentre chez moi, parce que je veux être totalement présente. Quand je pars en vacances, même un weekend, je le fais aussi. Je prends de moins en moins mon téléphone aussi d'ailleurs. Du coup, je me sens moins stressée, j'ai moins l'impression de perdre mon temps à rien faire, et j'adore pouvoir faire autre chose comme bouquiner, cuisiner, travailler sur des projets le soir en rentrant etc... Je me sens un peu plus légère et un peu plus centrée sur moi-même.

Je pense vraiment que ça m'a aidée à me rappeler de l'essentiel et à l’apprécier ! »


Alors vous aussi, faites comme Aurélie, osez la détox digitale☺!


Cet article a été rédigé par Laura Robelin, Docteure en Neurosciences et Experte Cuure.

Sources

[1] https://www.francebleu.fr/infos/societe/les-francais-passent-desormais-plus-de-deux-heures-par-jour- sur-internet- [2] https://madame.lefigaro.fr/bien-etre/podcast-madame-figaro-happiness-therapy-10-conseils-pour- reussir-sa-digitale-detox-et-enfin-salleger-100119-162933 [3] https://hellocare.com/detox-digitale/ [4] https://chut.media/lifestyle/detox-digitale-mode-emploi/ [5] https://www.strategies.fr/actualites/marques/4024289W/5-applis-pour-lacher-son-telephone.html [6] Digital detox: The effect of smartphone abstinence on mood, anxiety, and craving. Wilcockson TDW et Al., Addict Behav, 2019

0 commentaire

Ces conseils sont destinés à améliorer votre bien-être au quotidien et en aucun cas, ne remplacent un suivi médical. Ces suggestions ne doivent jamais inciter le lecteur à soustraire ou arrêter un traitement médical en cours. Ils ne sont pas adaptés aux femmes enceintes, allaitantes, aux nourrissons ou enfants ainsi qu’à toute personne présentant des troubles de santé.

  • Black Instagram Icon
  • Black Facebook Icon
  • Noir LinkedIn Icône

Des questions ? Ecrivez-nous à hello@cuure.co